>
>
Vous tes ici
  • Contrôle d'étanchéité

 

Afin de mieux garantir la pérennité des réseaux d’assainissement et de protéger l’environnement, les contrôles d’étanchéité permettent de garantir l’absence d’infiltration ou d’exfiltration après remblaiement total des fouilles, ceci sur  100 % du linéaire neuf, y compris les regards de visite, les boites et canalisations de branchement.


Nous réalisons ces contrôles sur les conduites d'adduction d'eau.

Pour les tests à l’air nous utilisons une valise électronique qui automatise l’essai et statue automatiquement sur le résultat de l’essai.

Pour les tests à l’eau haute pression nous utilisons un manomètre avec affichage digital. 

Le résultat du contrôle est réputé positif lorsqu’il répond aux exigences fixées par le protocole suivi (méthodes à l’air ‘L’ ou à l’eau ‘W’). 


Concrètement, l’élément à contrôler est isolé pas la pose d’obturateurs.

  • Dans le cas de la méthode à l’air ‘L’ : l’élément est mis en pression et stabilisé. La chute de pression est mesurée en continu et se présente sous la forme d’un graphique.
  • Dans le cas de la méthode à l’eau ‘W’ : l’élément est rempli d’eau et imprégné si besoin. Le volume d’eau perdu au cours du test constitue la base sur laquelle le résultat est prononcé


NOTE : 

Notre Système de Management nous conduit à réaliser des autocontrôles sur les obturateurs et les capteurs de pression avant et pendant leur utilisation sur les chantiers et de façon hebdomadaire en atelier.

 

 

Conditions générales d’intervention pour les contrôles de réception

Choisir un protocole d’essai conforme au Fascicule n°70 : sans indication spécifique ABR applique :

  • LD pour les canalisations
  • LB pour les regards de visite (≤ 1250 mm)
  • W pour les boites de branchement

Hydrocurage préalable.

Accessibilité aux tampons de regards et boites de branchement

Information des conditions d’écoulement.

Si le réseau est en service : dévier ou obturer si > 10% charge.

Obtention des autorisations de stationnement ou de voirie.

Fourniture des plans de l’ouvrage et dimensions.

Fourniture de l'eau pour essais à l'eau.

Indiquer la présence éventuelle de la nappe phréatique et son niveau.

Maitrise des interférences avec les autres intervenants.

Indication de la marche à suivre après deux échecs à l’air, de la prise en charge de l’essai de substitution et des contrevisites.

 

Modèle de fiche d'étanchéité à l'eau d'un regard de visite